Bao jiaozi

Jiaozi is an important festive food as well as a mundane stable food in Chinse culture. The duality of food raises the question how festive food is produced. This article looks into the material process of bao jiaozi – the collective making of j…

Fraude et signes de qualité

Le texte porte sur la question de la fraude alimentaire dont l’importance est saisie au niveau international. Les solutions développées localement pour y remédier sont diverses et s’appuient sur une valorisation identitaire des spécificités. Par…

L’AOP Charcuterie Corse

Présentation du travail du Syndicat de défense et promotion des charcuteries corses

« Je m’appelle Marc Poggi, je suis directeur du Syndicat de défense et promotion des charcuteries corses qui a en charge la gestion des trois AOP …

Fraude et signes de qualité

Le texte porte sur la question de la fraude alimentaire dont l’importance est saisie au niveau international. Les solutions développées localement pour y remédier sont diverses et s’appuient sur une valorisation identitaire des spécificités. Par…

L’AOP Charcuterie Corse

Présentation du travail du Syndicat de défense et promotion des charcuteries corses

« Je m’appelle Marc Poggi, je suis directeur du Syndicat de défense et promotion des charcuteries corses qui a en charge la gestion des trois AOP …

Fraude et signes de qualité

Le texte porte sur la question de la fraude alimentaire dont l’importance est saisie au niveau international. Les solutions développées localement pour y remédier sont diverses et s’appuient sur une valorisation identitaire des spécificités. Par…

Les animaux utilitaires peuvent-ils se transformer en victimes innocentes ? Ethnographie combinatoire de pratiques confinées en abattoir et en laboratoire

Cet article se penche sur la question de la violence faite aux animaux utilitaires dans des univers confinés que sont l’abattoir et le laboratoire d’expérimentation à travers la mise en œuvre d’une ethnographie combinatoire. L’ethnographie combinatoire est une méthode comparative qui consiste à multiplier les terrains afin de repérer un ensemble de formes d’action se rapportant à une activité générale. Ce mode d’enquête vise à rendre compte des détails propres à chaque cas, mais aussi à généraliser en distinguant, par la comparaison, des points communs et donc des traits généraux. La question des différences entre les « terrains » est également fondamentale car elle ouvre à la compréhension de l’impact des dispositifs qui, s’ils possèdent souvent des caractéristiques communes, demeurent spécifiques à chaque situation. Les résultats d’une telle ethnographie combinatoire concernant la mise à mort des animaux utilitaires révèlent les difficultés qu’ont les acteurs à mettre en œuvre les injonctions à la compassion et à transformer les non-humains en victimes innocentes d’un « sacrifice » nécessaire.

mots-clés : Animaux, violence, comparaison, abattoir, mise à mort,


Numéro 41 – juin 2021 Ce que la comparaison fait à l’ethnographie

/

Mont(r)er sans dire. Séquences filmées d’un itinéraire de recherche (Bénin méridional, Bordeaux, Nantes, Guadeloupe)

À travers l’analyse de trois documentaires audiovisuels tournés, entre 2012 et 2018, dans le Bénin méridional, en Guadeloupe et dans les villes de Bordeaux et Nantes, le texte examine les questions heuristiques posées par ma collaboration avec un cinéaste à des moments différents (au début, pendant et à la fin) de mes enquêtes sur place. À partir de ces trois expériences, l’article se focalise sur des contextes significatifs d’un processus mondialisé d’institution d’une mémoire culturelle du passé de l’esclavage. Le propos comparatif met au jour ici, d’un côté, les actions d’individus qui produisent diverses représentations de ce passé dans les espaces publics où ils sont appelés à jouer un rôle et, de l’autre, les modes d’articulation entre la collecte ethnographique des images et la fabrication documentaire de leurs significations. Si ces productions peuvent être appréhendées comme des compléments filmiques au travail de terrain, il s’agit moins de penser les conditions de réalisation d’une anthropologie visuelle que de prolonger une réflexion sur les scènes prises et montées au sein de plusieurs narrations qui communiquent entre elles.

mots-clés : comparaison, documentaire ethnographique, mémoires de l’esclavage, montage d’un film, ironie


Numéro 41 – juin 2021 Ce que la comparaison fait à l’ethnographie

/

Hommages à Patrick Williams (1947-2021). Présentation

Présentation des textes d’hommage que les revues Ethnologie française et ethnographiques.org rendent à Patrick Williams (1947-2021), ethnologue des mondes tsiganes, anthropologue des univers urbains et du jazz, ainsi qu’auteur de fictions et homme de scène.

Mots clés : hommages, anthropologie urbaine, mondes tsiganes, Manouches, Roms kalderash, jazz, participation observante, littérature


Numéro 41 – juin 2021 Ce que la comparaison fait à l’ethnographie

/

Quand les voix se répondent

Patrick Williams appréciait l’œuvre de Toni Morrison. Et de fait, ses propres écrits entraient fortement en résonance avec ceux de de la romancière afro-américaine. L’un et l’autre soucieux de vérité et d’authenticité, l’un et l’autre également attachés à la musicalité des mots, ils partageaient une même passion pour le jazz et une même perception fine de la culture urbaine. L’un et l’autre oscillèrent sans cesse entre l’oral et l’écrit, jusqu’à la pratique de la lecture à voix haute de leurs textes, qui leur permit d’expérimenter pleinement ce monde de l’oralité qu’ils n’avaient cessé d’explorer.

mots-clés : Patrick Williams, Colette Pétonnet, Toni Morrison, Tsiganes, Afro-Américains, jazz, ville, culture urbaine, écriture, lecture à voix haute, oralité, performance


Numéro 41 – juin 2021 Ce que la comparaison fait à l’ethnographie

/