AUBOURG Valérie et VANDERLICK Benjamin, 2021. Dieu merci. Expressions catholiques africaines et créoles

« Dieu merci ». Une lecture photo-ethnographique d’une recherche sur des migrants catholiques à Lyon

L’ouvrage Dieu merci de Valérie Aubourg et Benjamin Vanderlick est un encouragement et une audace aussi bien en anthropologie des religions qu’en anthropologie visuelle. Cet ouvrage écrit à deux mains présente les résultats d’une recherche menée auprès de catholiques lyonnais en provenance des sociétés africaines et créoles, en optant pour une forme d’écriture tour à tour discursive et en images. Le choix[…]


Comptes-rendus d’ouvrages

/

VAN GEERT Fabien, 2020. Du musée ethnographique au musée multiculturel. Chronique d’une transformation globale

Depuis leur institutionnalisation, les musées d’ethnographie ont été périodiquement remis en question, réorganisés et redéfinis. L’objectif de Fabien Van Geert est précisément d’explorer l’un de ces derniers mouvements de redéfinition car son livre – fruit d’une thèse de doctorat, soutenue en 2014 – vise à montrer les effets du multiculturalisme comme « nouveau filtre de perception de la diversité » (p. 54) dans les musées d’ethnographie.

Dessinant la figure d’un triangle inversé, l’ouvrage, divisé en six[…]


Comptes-rendus d’ouvrages

/

BÉNÉÏ Véronique (éd.), 2019. Artistes et anthropologues dans la cité. Engagements, co-créations, parcours

Artistes et anthropologues dans la cité. Engagements, co-créations, parcours, coordonné par Véronique Bénéï, est le résultat d’une journée d’étude dédiée aux « Terrains, Engagements citoyens & co-créations artistiques », tenue les 15 avril 2016 à l’EHESS de Paris. Certains des textes (Ambah, Bénéï, de Latour, Guerrero, Maisse, Villamil) sont les fruits de cette journée. D’autres (Bloncourt, Lee, Leon-Quijano, Pasqualino) ont été incorporés dans un deuxième temps. Les contributions incluent des travaux[…]


Comptes-rendus d’ouvrages

/

MACDONALD Charles, 2018. L’Ordre contre l’Harmonie. Anthropologie de l’anarchie

Ce livre d’anthropologie comparative trouve son origine dans les constats ethnographiques et les intuitions tirés d’enquêtes menées sur plus de 40 ans chez les Palawan, une population de groupes semi-forestiers d’essarteurs d’environ 45 000 individus, du sud de l’île du même nom, dans l’archipel des Philippines. Ces analyses portent sur certains des principes fondamentaux de la vie collective et de l’organisation sociale dans les petites communautés de chasseurs-cueilleurs et d’essarteurs – parmi[…]


Comptes-rendus d’ouvrages

/

LIZET Bernadette, 2020 [1982]. Le cheval dans la vie quotidienne. Techniques et représentations du cheval de travail dans l’Europe industrielle

La demande de réédition de cet ouvrage, initialement paru chez Berger-Levrault en 1982, a plongé l’auteure dans « une aventure intellectuelle inédite », mettant en perspective 40 années de sa carrière de chercheure. L’avant-propos précise en quoi il ne s’agit pas d’une simple réimpression, mais d’un livre réévalué et « augmenté ». Les dernières pages livrent ainsi les résultats d’une enquête réalisée pour comprendre le changement intervenu durant les quatre dernières décennies. Bernadette Lizet a ainsi opéré une[…]


Comptes-rendus d’ouvrages

/

BONNOT Thierry, 2014. L’Attachement aux choses

« Les objets ne sont jamais là par hasard » (p. 83). Tel pourrait être le point de départ de la réflexion de l’anthropologue et historien Thierry Bonnot. Une réflexion qui l’engage à poser dans L’Attachement aux choses un état des lieux très complet des réflexions en sciences sociales sur les interrelations entre humains et objets dans les sociétés contemporaines. En effet, poursuit-il : « c’est ce qui ne relève pas du hasard dans la présence d’un objet dans une situation donnée qui constitue l’objet des[…]


Comptes-rendus d’ouvrages

/